Article

Publié le par Own News

 

RENNES : La Première fontaine de la ville à l'honneur

 

La Place de Coëtquen : De l'eau après le feu

 

L'artiste italien Claudio Parmiggiani symbolise l'histoire avec un monument de mémoire : Une fontaine de la Place Coëtquen.

 

http://www.rennes.fr/uploads/tx_templavoila/parmiggiani-page.jpg    Si vous vous baladez aux alentours de République en direction du Parlement. il y a de forte chance pour que vous tombiez sur la fameuse fontaine de la place Coëtquen. Première fontaine construite à Rennes, elle redonne mémoire à un endroit historique : la limite des flammes qui ont ravager la ville de Rennes lors de l'incendie de 1720.

Une base de 3m60 en granit mais surtout une tête de muse sculptée en marbre blanc posée sur un socle central, voilà ce qui caractérise cette fontaine. Elle fut construite en 1993 à la demande de l'artiste Claudio Parmiggiani, qui décrit son œuvre comme étant "un miroir du ciel".

Pourtant ce lieu de mémoire ne parle pas vraiment aux promeneurs. "Je trouve cette place agréable mais je ne connais pas vraiment son histoire" rétorque Gilbert . "Je passe souvent par ici mais c'est vrai que je trouve la fontaine un peu cachée" ajoute une mère de famille qui passe par là. Et c'est justement ce côté intime que l'artiste a choisit afin de "privilégier la rencontre du promeneur et de l'oeuvre ". Plus qu'une simple place, la fontaine de la tête de muse endormie est avant tout un véritable projet artistique. En effet plusieurs fragements d'une même sculture ont été répartis dans quatre pays différents dans des lieux isolés. Alors si vous passez un jour place Coëtquen, n'hésitez pas à vous arrêter pour admirer l'un de ces fragments. (Lénaïg Garnier)

 

 

Photo source : Ville de Rennes, Claudio Parmiggiania

Publié dans Autres

Commenter cet article